Sortie le 10 août sur Netlfix, Le Paquet est la dernière comédie adolescente en date, signée du big boss du streaming. Très clairement, Le paquet y va molo (blagues gratuites) niveau casting, en nous proposant une poignée de presque sombres inconnus.

Mis à part Daniel Doheny, que l’on reconnaîtra de Alex Strangelove, et Edouardo Franco (la victime raccourcie) de American Vandal, il y a peu de chance que les 3 autres visages vous rappellent quoi que ce soit. C’était plutôt culotté, ce casting d’inconnus, mais ça ne suffira hélas pas à vous faire passer 1h34 d’extase.

Production Netflix oblige, on serre les fesses, le mammouth du SVOD nous offrant souvent à boire et à manger niveau qualité, surtout pour ses longs métrages. On ne se souviendra pas de l’indigeste I Am The Pretty Thing That Lives In The House, du platonique The Open House, du très convenu Bright ou encore du gnangnan When We First Met.

 

Le paquet, le film qui pense avec sa bite

5 adolescents partent en virée dans les bois pour un spring break de folie. En plein milieu de la nuit, l’un d’eux coupe malencontreusement son extension masculine. Horreur et damnation, émasculé, le gamin est rapatrié par les secours… avec un glacière qui ne contient que de la bière. S’en suit une course folle dans les bois pour nos ados qui veulent à tout prix réunir les deux bouts de leur ami !

Comédie adolescente Le Paquet sur Netflix

Allô, notre copain s’est coupé le paquet.

 

C’est l’histoire d’un paquet de blagues pas drôles

Comédie de l’été oblige, Le Paquet ne fait pas exception au rang des scénarios disparus. L’intégralité du film repose sur ce petit bout de chair auquel il arrive bien des péripéties, parfois vraiment grotesques au regard de la situation, mais toutes les excuses sont bonnes pour faire rire… ou tenter du moins.

Cependant, les adaptes des American Pie, et autres comédies portées sous la ceinture, devraient trouver leur compte dans ce film qui ne semble avoir pour unique objectif que de montrer un phallus coupé à longueur de métrage (âmes trop sensibles de l’appendice s’abstenir).

Nouveau film Netflix : le paquet la comédie ado

Ciel, mon penis !

 

Avec réalisation est quasi inexistante et un jeu d’acteur surfait et volontairement exagéré, le film a du mal à trouver sa place entre le déjanté et le grossier. Si Le Paquet se veut drôle et décalé, il est plus proche du foirage de genre qu’autre chose : blagues de surface et situations ridicules (mais pas assez pour tomber dans un second degré qui aurait pu le sauver) rythment le film jusqu’à sa fin. « Rythmer » est un bien grand mot…

Ne vous attendez à aucun miracle, aucune bonnes surprises ou retournement de situation qui pourraient donner une nouvelle vigueur au Paquet qui reste bien mollasson tout du long.

 

Le paquet, loin de faire carton plein

En bref, Le Paquet est une suite de blagues potaches où toutes les occasions sont bonnes pour s’adonner à des gags graveleux avec un succès plus que mitigé. Je ne suis certainement pas le bon public pour cette comédie qui saura sans doute dessiner quelques sourires chez certains spectateurs.

Si je devais retenir une chose de ce film, ce serait la reprise de Oups, I did it again de Britney, qui pour le coup est plutôt pas mal. C’est just, non ?

 

Le paquet, la bande annonce


Le Paquet (2018)
Durée : 1h34
Réalisateur : Jake Szymanski
Casting : Daniel Doheny, Geraldine Viswanathan, Sadie Calvano, Luke Spencer Roberts, Edouardo Franco
Disponible sur Netflix depuis le 10 août

Le Paquet : hey mec, elle est où ma quéquette ? [critique]
Masterisation de la caméra
Tête(s) d'affiche
What the fuck
Beauté du scénario
Zigomatiques en folie
1.4Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.