Ah, les clowns. On les aime, on les déteste ou on aime les détester. Mais soyons honnêtes, la seule sauce à laquelle je peux les manger, c’est bien en film d’horreur ! La Nuit des clowns tueurs (The Night Watchmen en version originale), c’est l’histoire de clowns qui tuent. Original, pas vraiment, si ce n’est qu’ils ont de grandes dents !

La nuit des clowns tueurs, synopsis

Les veilleurs de nuit d’un journal reçoivent une livraison pas comme les autres. Erreur de destinataire, un cercueil trône dans le sous sol du bâtiment en attendant le lendemain matin. Bien entendu, un petit malin s’amuse à l’ouvrir et découvre un clown bien célèbre du petit écran… qui s’avère bien tonic pour un mort. Toutes canines sorties, il attaque le gay luron avant de continuer son festin. Panique au journal.

Critique de film : la nuit des clowns tueurs

5 débiles contre l’apocalypse

A ne pas confondre avec Les Clowns tueurs venus d’ailleurs, La nuit des clowns tueurs s’engouffre dans le puits sans fond des films d’horreur au nez rouge (merci Ça d’avoir rouvert la brèche). Petit twist rigolo, ils ne sont pas seulement maléfiques, mais carrément vampiriques ! Mâchoires grandes ouvertes, nos clowns importés de Roumanie vont faire un carnage.

Clowns tueurs et humour grivois

Très honnêtement, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre quand j’ai regardé La nuit des clowns tueurs. Je m’attendais à des clowns certes, bon… petite déception là dessus, a priori la fanfare de clowns était hors budget, ou plus sincèrement on a vendu aux francophones un film de clowns alors qu’il s’appelle bien plus justement « veilleurs de nuit » en anglais.

La nuit des clowns vampires tueurs comédie d'horreur

Le vampire le moins classe de l’histoire

Ensuite, je me doutais qu’un nanard ce dissimulait derrière cette affiche et ce titre, mais le chant du film pourri est toujours plus fort que moi. Qu’on se le dise, La nuit des clowns tueurs est une comédie d’horreur, le genre de film sanguinolent censé vous faire marrer sans cesse. Raté.

Shawn of the Dead est bien loin, nos clowns vampires ne parviennent jamais à donner le change. Le problème ? Probablement une surabondance de blagues sous la ceinture malheureuses et de pets foireux (oui, vraiment), le gimmick humoristique préféré du film. *soupir*

Ces clowns qui foirent le nanard

C’est dommage, parce qu’il y aurait eu moyen de rendre ce nanard complètement nanard et de vraiment prendre du plaisir à le regarder. Jouer à fond sur le clown vampire, qui ici sort carrément d’une pochette surprise, s’amuser de scènes plus légères… mais tout est affreusement raté.

Les personnages sont grossièrement clichés, stupides et machistes… et particulièrement mals joués. La mise en scène est inexistante et tous les ressorts dramatiques éculés moult fois.

La nuit des clowns vampires tueurs comédie d'horreur

Ça n’a qu’à bien se tenir

La nuit des clowns tueurs est un petit guilty pleasure qui ne dure pas bien longtemps avant de devenir fadasse. Et pourtant, grâce à son format plutôt court (1h20), on se surprend à rester éveiller jusqu’à la dernière scène, qu’on prendrait presque plaisir à regarder avec sa bande originale décalée !

En bref, on est loin du film du siècle, mais c’est loin d’être le pire nanard de ma vie, même s’il le frôle parfois de très près. Ça manque de drôlerie, surtout pour une comédie, mais ça, se n’est que mon avis.

La bande annonce des clowns vampires assoiffés de sang

La nuit des clowns tueurs (2017)
Durée : 1h20
De : Mitchell Altieri
Avec : Ken Arold, Dan DeLuca, Kevin Jiggetts, Kara Luiz, Max Gray Wilbur

La nuit des clowns tueurs : ils ont une dent contre vous [critique]
Beauté du scénario
Masterisation de la caméra
Jeu d'acteur pourri
What the fuck
Magie des effets spéciaux
Yeah :
  • Des clowns vampires
  • Une bonne BO
Pfff :
  • Grostesque
  • Humour pipi caca
  • Vu et revu
1.8Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.