Retrouvez le top 40 des films d’Halloween à voir et revoir ! Drôles, vintages, récents ou encore adolescents, tout est bon pour faire peur.

Top 10 des films d’horreur pour un halloween vintage

Tremblez, criez, hurlez… souvent de peur, et parfois de leurs effets spéciaux quelques peu vieillots. Les films d’horreur vintage, il n’y a rien de tel. Au programme, 10 titres incontournables, de quoi préparer Halloween en beauté !

Halloween bal des masques, film

Michael Myers pour un Halloween de légende

  1. La nuit des masques (Halloween). Une watchlist d’halloween sans Laurie Strode et Michael Myers, ce serait quand même le comble. L’emblématique film d’Halloween se décline en suites, jusqu’au tout nouveau Halloween 2018. Un tueur en série, un masque et une nuit d’Halloween, quoi demander de plus ?
  2. Freddy les griffes de la nuit. Avec un pull aussi affreux que son personnage, Freddy Krueger hantera vos nuits et vos rêves. Son remake ne vaut pas grand chose, mais l’original de 1984 lui ne vous laissera pas de marbre. En prime, retrouvez le très Johnny Depp 😉
  3. Candyman. Apiphobes abstenez-vous devant Candyman, car elles sont nombreuses les bébêtes ailées dans ce film d’horreur de 1992. On l’appelle et il apparait muni de son imper et de son crochet pour perpétrer quelques massacres pour obtenir ce qu’il est venu chercher.
  4. Les sorcières d’Eastwick. Retrouvez une brochette de star dans cette comédie horrifique de 1987. Jack Nicholson, Cher, Susan Sarandon et Michelle Pfeiffer vous en feront voir de toutes les couleurs.
  5. Inseminoid. Ils sont perdus dans l’espace et personne ne les entend crier quand des créatures extraterrestres s’en prennent à eux pour se reproduire. Un film de 1981 aussi bizarroïde qu’extravagant, avec des relents d’Alien et de Rosemary’s Baby.

    Ça, le clown qui vous fera haïr tous les autres

  6. Chucky, Jeu d’enfants. En 1988 personne n’aurait prédit que le film qui traumatiserait une génération d’ado mettrait en scène une poupée. Loin d’Annabelle tout droit sortie de Conjuring, Chucky c’est une délicieuse alliance d’horreur et d’humour décapant !
  7. Ça, Il est revenu. Remis bien au goût du jour en 2017, mais avant ça il y avait le Ça de 1990, avec Seth Green. Préparez-vous à une longue soirée, la bête est en 2 parties et dure plus de 3 heures. Pour les amateurs de Clowns tueurs !
  8. Misery. Encore une adaptation de Stephen King, cette fois avec Kathy Bates qui séquestre un écrivain (James Caan) dont elle est fan. Katie perd un peu la boule et le sort de l’écrivain est quelque peu brumeux. Un pseudo huis-clos de génie sorti en 1990 !
  9. L’exorciste. Une enfant, une possession diabolique, un exorcisme. Classique du film d’horreur qui perturba toute une génération. Âmes sensibles, s’abstenir. En 1974, on ne reculait pas devant les détails dégueux.
  10. La malédiction. Encore une histoire de gamin maléfique (il faut dire que le terreau est fertile), Damien est un enfant pas comme les autres et sa famille se rend vite compte que quelque chose cloche chez ce gosse qui ne semble pas vraiment humain. Une histoire diabolique de 1976.

Top 10 des teenmovies d’horreur

Sidney Prescott ? Ouiiiii ! (Scream)

  1. Scream et Scream 2. La saga d’horreur du maître Wes Craven compte 4 opus, mais les deux premiers suffisent largement (ensuite ça se gâte). Retrouvez Sidney Prescott dans sa lutte contre le tueur masqué très très énervé. Des classiques à ne pas rater.
  2. Souviens-toi l’été dernier. Les secrets finissent toujours par se savoir. Une bande de potes renverse un inconnu en voiture et le laisse pour mort. Ils jurent de n’en parler à personne et continuent leur vie d’adolescent. Jusqu’au jour où… bien sûr un tueur s’en prend à eux.
  3. The Faculty. L’invasion des profanateurs version lycée avec Josh Hartnett et Elijah Wood. Du jour au lendemain, les profs et les élèves du lycée adoptent des comportement très étranges. Quand un des ados trouve une large étrange sur le terrain de foot, tout se précipite. Grosse bébête et course poursuite au programme de ce film d’horreur non sans humour.
  4. The Craft. Les petites nouvelles dans les lycées sont toujours un bon début à un teenmovie. The Craft ne fait pas exception, une jeune fille déménage dans une nouvelle ville et se fait des copines peu fréquentables. A elles quatre, elles commencent à invoquer les éléments. Un Charmed dark qui a bercé les ado des années 90.
  5. Carrie au bal du diable. Un bal de promo qui dégénère, une puritaine qui découvre ses pouvoirs de télékinésie, Stephen King met le paquet et l’adaptation de Brian De Palma lui fait honneur. Préparez-vous à un bain de sang !

    C’était avant Hitch, Chauffeur privé et Uber (Urban Legend)

  6. Urban Legend. Découvrez tout un tas de légendes urbaines à vous faire pâlir avec en prime un Joshua Jackson peroxydé.
  7. Mortelle Saint Valentin. De l’amour à la haine, il parait qu’il n’y a qu’un pas. Pour cette Saint-Valentin là, une chose est sûre, le pas est largement franchi. Un film sans prétention, un peu pourri qui pour autant est un parfait guilty pleasure.
  8. Destination finale. On n’échappe pas à la mort. Si par malheur, vous arrivez à la défier, elle remuera ciel et terre pour vous retrouver. Un acharnement morbide qui survit sur tout une série de films.
  9. La maison de cire. Un groupe d’amis se retrouve piégé dans une ville abandonnée et son traqués par un tueur en série. Un dernier argument ? Il y a même Paris Hilton, Jared Palalecki et Chad Mickeal Murray, belle brochette !

Pour les froussard d’halloween, le top 10 des films à vous faire hurler de rire

Bruce Campbell contre les forces de l’enfer (Evil Dead)

  1. Evil Dead. Un homme avec une tronçonneuse à la place de la main et un livre tout droit sorti de l’enfer. Oh, et c’est homme n’est autre que Bruce Campbell, what else ?
  2. Rubber. Un film d’horreur français (Mr. Oizo ou Quentin Dupieux) qui met en avant un pneu tueur. Oui oui, un pneu. Une expérience cinématographique unique.
  3. Shaun of the dead. Un des volets de la trilogie Cornetto. Une comédie horrifique british à grands coups de zombies. Simon Pegg et Nick Frost se donnent la réplique dans ce bijou d’Edgar Wright.
  4. La mort vous va si bien. Des effets spéciaux vieillots, un Bruce Willis chevelu et deux femmes qui se crêpent le chignons comme vous ne le verrez pas souvent. Une pépite qui fleure bon les années 90.
  5. Tucker et Dale fightent le mal. Encore une comédie déjantée où deux bouseux qui à force de quiproquo vont se retrouver dans des situations sanglantes face à un groupe de jeunes campeurs complètement terrorisés. C’est frais et drôle, pas autant que Shaun of the Dead auquel il fait penser, mais il se défend quand même.

    Encore un clown tueur, mais venu d’ailleurs !

  6. Le Couvent. Massacre religieux au couvent, voilà ce qu’il vous attend. Un film discret découvert un peu par hasard. A la frontière du vomitif, son visuel fluo et épileptique ne vous laissera pas de marbre.
  7. Exit 14. Le film d’horreur sorti d’ailleurs, sans queue ni tête ni l’ombre d’une explication. Un film qui vous fera pleurer de rire si vous chercher à lui trouver un sens. Le pitch, des gamins prennent la mauvaise sortie sur l’autoroute, direction l’enfer.
  8. Les Clowns tueurs venus d’ailleurs. En 1987, un mec (Stephen Chiodo) s’est dit que faire un film d’horreur sur un cirque tueur venu de l’espace était probablement l’idée du siècle. La réponse : non. Cela dit, Les Clowns tueurs venus d’ailleurs est une excellente expérience cinématographique ! A voir absolument.
  9. Zombieland. Plus classique et plus mainstream, le célèbre Zombieland à toute sa place dans ce classement. Il reprend tous les codes de la comédie horrifique avec brio.
  10. Black Sheep. Last but not least, le petit dernier de la liste est aussi probablement le plus what the fuck de la série, Black Sheep s’est l’histoire de moutons mutants tueurs. Je n’en dit pas plus. C’est du grand n’importe quoi et c’est particulièrement savoureux !

Top 10 des films d’horreur récent

Fantasmagorie chez les vampires nordiques (Morse)

  1. It Follows. La mort est une maladie sexuellement transmissible. Le pitch est racoleur mais le film n’en est pas moins bon. Une jeune femme se retrouve contaminée, bon courage à elle pour s’en défaire.
  2. The VVitch. Une histoire de sorcière et de Satan en Nouvelle Angleterre particulièrement léchée. Le film est beau, très beau, l’histoire un peu lente mais tout est dans l’atmosphère flippante.
  3. Saw. Une pièce, une issue, un seul survivant possible mais il va falloir faire des sacrifices. Ultraconnu, Saw premier du nom n’en est pas moins un bon film d’horreur. Pour les autres, on a compris le principe qui s’essouffle bien vite.
  4. Sans un bruit. Le son est un élément crucial dans un film d’horreur, l’utiliser comme pitch est particulièrement intelligent. Dans Sans un bruit, d’horribles bêtes ont une ouïe d’enfer, le moindre petit bruit et elles viennent vous bouffer tout cru. L’humanité est dans de sales draps.

    Au menu, langue d’humain. A table ! (Les sorcières de Zuggaramurdi)

  5. Morse ou une histoire de vampire nordique moderne à vous couper le souffle. C’est beau, fantasmagorique et beau, et joué en toute pudeur par deux gamins extraordinaires. A voir !
  6. Dernier train pour Busan. Entre une histoire de huis-clos (dans un train) et encore une histoire de zombies (et oui !). Un voyage qui vous tiendra en haleine du début à la fin.
  7. Dans le noir. Après avoir joué sur le son avec Sans un bruit, on joue sur l’ombre avec Dans le noir. Quand des monstres apparaissent seulement dans les ombres de votre maison, il va falloir garder l’oeil ouvert la nuit et laisser la lumière allumée. Un film d’horreur très bien foutu.
  8. Mama. Après la mort tragique de leurs parents, deux gamines disparaissent et sont retrouvées seules des années après dans une baraque au fond des bois. Mais sont elles vraiment seules ?
  9. Ghostland. A voir parce que vous êtes fan de Mylène Farmer ! Non, je déconne. Une famille est ébranlée quand un soir des inconnus pénètrent la maison et tente de trucider la famille. Des années après, la famille et réunie et tout devient étrange. Un film qui m’a laissé perplexe.
  10. Les sorcières de Zugarramurdi. Alex de la Iglesia, si vous ne connaissez pas, réglez donc ça ! Un film complètement barré avec une bande de braqueurs amateurs et un village de sorcières. Comment l’un rencontre l’autre, à vous de le découvrir.

Joyeux Halloween et surtout, bons films !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.