A propos

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours adoré le cinéma, mais j’aurais bien du mal à définir quand tout cela à commencé à sentir le moisi. Comment les films pourris ce sont immiscés dans ma vie… très bonne question ! Une chose est sûre, maintenant qu’ils ont creusés leur trou, ils semblent pas vouloir être délogés (pour mon plus grand plaisir).

DVDvore devant l’éternel et dévoreuse de films (bons, mauvais ou encore génialement mauvais), j’ai eu envie de  partager mon amour du 8ème art sous ses aspects les plus douteux.

Subjuguée par tous les talents mis en oeuvre afin de présenter aux spectateurs une sombre bouse digne d’un devoir de collégiens, je me suis lancée dans la création de ce blog dédié à ces pépites gâtées du cinéma. Bienvenue sur Films Pourris et n’hésitez pas à me faire part de vos perles !

Que Ed Wood et Tommy Wiseau (The Room) se cramponnent à leur standing, la concurrence arrive !

 

(Photo : Plan 9 from Outer Space, Ed Wood, 1959)